Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 09:49
J'ai raté le coche pour ma conférence du 13 mars au Musée Aquarium de Nancy (conférence qui portait comme titre "La chose en soi selon Schopenhauer : un fondement métaphysique de l'hypnose ?"), dans le cadre d'une journée de conférence sur L'école de Nancy (autour des thèmes de l'hypnose et de la médecine psychophysiologique), alors je ne veux pas le rater pour ma prochaine conférence qui aura lieu le 2 Avril à Nevers, sur le sujet : "Le cerveau créatif : de la conception cérébrale de l'imagination chez Schopenhauer et son lien avec les neurosciences", dans le cadre du colloque Le processus créatif en question qui se tient donc à NEVERS, les 2 et 3 Avril 2009, à l'Ecole Supérieure d'Arts Appliqués de Bourgogne.

Voilà pour l'actualité... Je cherche un moyen de mettre le programme de ce colloque et mon powerpoint du 13 mars sur l'hypnose en ligne, mais je n'ai pas encore trouvé la solution. Je le ferai dès que possible. Je reviendrai à des choses plus sérieuses la prochaine fois (je me pencherai sur cette question de savoir si la pulsion de mort est en germe chez Schopenhauer - ou s'il y a un profond glissement entre le discours de Schopenhauer et ce que Freud a pu dire là dessus).

Merci encore d'être de plus en plus nombreux à visiter ce blog et surtout à vous exprimer. C'est une joie de lire des commentaires, et de pouvoir à chaque fois constater que nous ne sommes pas si seuls que cela finalement. J'ai l'espoir que nous puissions partager plus avant encore notre passion pour Schopenhauer, et que nous sortions un peu de notre isolement, parfois douloureux. Et si ce blog, centré sur ma petite recherche, peut aider à faire sortir certains de l'isolement et les mettre en contact, alors il aura véritablement servi à quelque chose...

Merci à toutes et à tous.




Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Charles Banvoy
commenter cet article

commentaires

Yann Sarfati 11/04/2009 06:39

L'air est effectivement difficile à respirer sur le faîte de la montagne, d'où notre solitude... on ne la pas choisi... on regrette juste d'être si peu nombreux à avoir les jambes aussi solides pour monter si haut et s'y sentir bien. Mais nous nous consolons vite de notre solitude par la vue plus claire et plus vraie (proche des Idées) que nous avons ici du monde.

Jean-Charles Banvoy 11/04/2009 12:00


amen, mon frère :)



Présentation

  • : Schopenhauer
  • Schopenhauer
  • : Etudes de la pensée de Schopenhauer et notamment de son rapport à la psychanalyse et aux neurosciences.
  • Contact

Profil

  • Jean-Charles Banvoy
  • Allocataire de recherche en Philosophie sur le sujet : "Schopenhauer et l'inconscient : de Kant aux neurosciences ?"
 UMR 7117, Laboratoire de Philosophie et d'histoire des sciences, Archives Henri Poincaré, Université Nancy 2
  • Allocataire de recherche en Philosophie sur le sujet : "Schopenhauer et l'inconscient : de Kant aux neurosciences ?" UMR 7117, Laboratoire de Philosophie et d'histoire des sciences, Archives Henri Poincaré, Université Nancy 2

Archives