Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 10:19

Aujourd'hui, je ne vais parler ni de ma thèse, ni de Schopenhauer. Je veux simplement vous faire part du fait que, la semaine passée, je suis allé voir le film de Coline Serreau, Solutions locales pour un désordre global. Information certes personnelle, mais je ne pouvais taire, face à l'importance du contenu de ce film-documentaire, l'impérieuse envie de vous exhorter à vous rendre dans une salle obscure pour éclairer votre conscience. Ce film est d'une intelligence rare, et dresse, sans volonté de choquer ou de saturer d'images négatives, l'état de fait d'un monde en plein désordre. Il y aurait beaucoup de phrases des différents "acteurs" de ce film (qui sont avant tout les acteurs des alternatives qui se développent un peu partout dans le monde) à méditer, encadrer et accrocher aux murs de toutes les institutions !!


Au-delà de ce désordre, qui, il faut bien le dire, fait froid dans le dos, il faut y voir là un message d'espoir, une exhortation à la résistance, un appel au développement et au soutien d'alternatives au système capitalisme, mercantile et patriarcal qui est en train de détruire des hommes, des familles, des traditions, des espèces et l'écosystème dans son ensemble. Les hommes ont mis en péril, avec leur violence, leur volonté de tout contrôler, de tout maîtriser, l'équilibre naturel. Si je n'ai pas mis de majuscule à homme, c'est bien parce que les femmes ne sont pas responsables mais victimes de ce désordre !! Ceux qui verront le film comprendront...

La chose qui me paraît ici la plus importante, c'est que ce système mercantile, qui a fait de la nourriture une marchandise, des fruits de la terres (auxquels nous devons un grand respect) une source de profit (et rien qu'une source de profit - peu importe la m.... que cela peut être, l'important c'est de la vendre !), repose entièrement sur notre consommation. Un comique (le plus brillant de tous, à mon sens) a dit un jour : "Quant on pense qu'il suffirait que les gens ne les achètes plus pour que ça se vende pas !"... Et bien il était en plein dans une vérité que ce film met justement en lumière. Ce système inhumain, affairiste, patriarcal, nous avons le pouvoir de le changer, en lui faisant perdre tous ses moyens de destruction. Et notre arme, ce n'est pas un bulletin de vote, donné à telle ou telle formation politique, qui quelle qu'elle soit, n'est là que "pour mettre en oeuvre la volonté des grands groupes financiers" dit, dans ce film, à juste titre, Claude Bourguignon.

Notre arme, C'est notre portefeuille !!!!! C'est ça notre pouvoir de décision, notre plus grand moyen de résistance ! Ce sont nos choix quotidiens de consommations, dans ce monde artificiel du profit, qui peuvent peser dans la balance ! Alors, oui, un autre monde est possible et de nombreuses personnes font tout pour le réaliser. Il suffit de visionner cet excellent film pour s'en convaincre... et peut-être donnera-t-il envie, à tout un chacun, d'agir avec plus de respect, de justice et d'humanité !

 

Dum spiro spero

 

http://www.solutionslocales-lefilm.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Charles Banvoy
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Schopenhauer
  • Schopenhauer
  • : Etudes de la pensée de Schopenhauer et notamment de son rapport à la psychanalyse et aux neurosciences.
  • Contact

Profil

  • Jean-Charles Banvoy
  • Allocataire de recherche en Philosophie sur le sujet : "Schopenhauer et l'inconscient : de Kant aux neurosciences ?"
 UMR 7117, Laboratoire de Philosophie et d'histoire des sciences, Archives Henri Poincaré, Université Nancy 2
  • Allocataire de recherche en Philosophie sur le sujet : "Schopenhauer et l'inconscient : de Kant aux neurosciences ?" UMR 7117, Laboratoire de Philosophie et d'histoire des sciences, Archives Henri Poincaré, Université Nancy 2

Archives